Djamel Allam, le célèbre artiste du style kabyle

Djamel Allam a renforcé ses talents avec l’apprentissage du style kabyle auprès du conservatoire de musique de Béjaia. A l’époque, il a été assisté par le cheikh Sadek El béjaoui. Il a connu de nombreuses étapes de son parcours sur le champ de la musique jusqu’à ce qu’il devienne professionnel du style kabyle.

Chanteur et musicien à la fois

Ce chanteur algérien de musique kabyle a commencé sa carrière avec des chansons françaises. Il participait à des cabarets pour se faire connaître. Brigitte fontaine lui a accordé la chance de pouvoir participer à son spectacle à l’aube des années 1970, à Alger. Il a pu trouver un poste intéressant qui est, bien sûr, lié à la musique à la radio France Inter, en 1974. La même année, il a pu produire son premier album intitulé « Rêve ». Cet album pionnier dans l’univers du style kabyle a été créé avec la participation massive de Gilles Bleiveis. Il a pu attirer l’attention du grand public dès le premier jour de sa sortie. Djamel a organisé des spectacles dans des grandes salles de la France, avant de partir en tournée dans de nombreux pays, comme Etats-Unis. A noter que ce chanteur est aussi connu en tant que compositeur de plusieurs films.

Ses genres de musique

Djamel Allam a pu se familiariser avec les genres musicaux andalou et chaabi au conservatoire municipal. Il a commencé sa carrière avec la création de groupes de musique moderne. A la fois producteur et animateur de la radio Chaîne 3 en Alger, il a profité de chacune des étapes de son parcours pour puiser de l’expérience dans ce secteur. Le chanteur a pu aussi travailler en tant que directeur artistique d’un célèbre cabaret. C’est lors de ce cabaret que l’idée de jouer sur le style kabyle lui vient en tête.

admin