Mariah Carey ou le don de concrétiser ses rêves

Elle est connue pour sa voix, ses ballades langoureuses et ses caprices de diva. Pourtant, s’il y a un point que l’on oublie de préciser à propos de cette superstar, c’est bien sa capacité à réaliser ses souhaits et ses aspirations. Ceux qui suivent sa carrière depuis le début peuvent attester qu’aucune déclaration de la chanteuse n’est restée sans suite. Chacun de ces propos, qu’elle a présentés comme une aspiration, se sont transformés en acte.

La musique : l’écriture et la production

Elle ne cesse de le répéter : elle n’est pas une passionnée des concerts et des tournées. Ce qui l’excite, l’extasie, c’est écrire des chansons et ensuite passer en studio pour les produire. Et ces affirmations sont prouvées dans les faits : la majorité des chansons de Mariah Carey ont été écrites et produites par elles. Lorsqu’elle n’est pas principalement impliquée, elle veille à intervenir auprès de l’équipe qui s’en charge. Cet amour pour l’écriture et la production lui permet d’engranger des revenues conséquents, de plusieurs millions de dollars, même lorsqu’elle est en année sabbatique grâce aux royalties qu’elle reçoit au titre de ses droits d’auteur. Mariah Carey a également écrit ou participer à l’écriture de BO de films et des films d’animation (Almost home pour Le Monde fantastique d’Oz par exemple) et des évènements sportifs (100% pour AT&T Team USA Soundtrack par exemple). Elle a également été impliquée dans l’écriture et la production de chansons pour d’autres artistes (le premier album du groupe Allure par exemple).

D’autres « rêves » concrétisés

Dés les premières années de sa carrière, la diva a révélé apprécir le gospel, le hip hop et le R&B. A partir de 1993, elle engage un bras de fer avec sa maison de disque afin que celle-ci accepte les collaborations hip hop et R&B. En 1998, avec l’album Butterfly, elle tourne la page sur la pop pour s’orienter progressivement vers le R&B. En 2008, la transaction est totale : l’album E=MC2 ne contient que des sons R&B, Hip Hop et gospel. Même si ce changement de cap a été préjudiciable pour ses ventes, la diva n’a jamais renoncé. Par ailleurs, au milieu des années 90, Mariah Carey a fait par de son désir de tourner dans le 7ème art et au petit écran. Elle concrétisera son rêve en 2001 avec Glitter. Depuis, elle apparaît régulièrement dans des réalisations au cinéma et à la télé. Elle a même réalisé son premier téléfilm en 2015 : A Christmas Melody. En 2016, elle diffuse à la télé une docu-série en 8 épisode baptisée Mariah’s World. Enfin, au début des années 2000, elle avait indiqué qu’elle souhaitait transformer son album de nom à succès (15 millions d’exemplaires vendus) en un spectacle et un livre. C’est chose faite en 2015 avec la parution du livre pour enfant portant le même titre de la chanson mais aussi en 2014 avec la série de concerts qu’elle donne à Broadway. Ce spectacle, baptisé All I Want For Christmas Is You, A Night of Joy & Festivity, a lieu en décembre de chaque année (2014, 2015, 2016).

admin